Chemin de fer

Technologies Eddyfi pour les applications d’inspection ferroviaire

Dans l’industrie ferroviaire, des essais non destructifs (CND) sont requis pour les actifs ferroviaires, notamment les essieux, les roues, les bogies, les wagons et le chemin de fer lui-même. L’intégrité de l’infrastructure ferroviaire est au cœur de systèmes de transport sûrs et économiques, évitant les défaillances entraînant des conséquences inimaginables et des pertes financières.

Détails de l'application

Dans l’industrie ferroviaire, des essais non destructifs (CND) sont requis pour les actifs ferroviaires, notamment les essieux, les roues, les bogies, les wagons et le chemin de fer lui-même. L’intégrité de l’infrastructure ferroviaire est au cœur de systèmes de transport sûrs et économiques, évitant les défaillances entraînant des conséquences inimaginables et des pertes financières. Plusieurs méthodes CND différentes sont déployées pour l’évaluation de l’intégrité structurelle des infrastructures ferroviaires, certaines complémentaires les unes des autres.

ACFM® a été initialement développé pour être utilisé dans l’industrie du pétrole et du gaz en tant que technique pour détecter et dimensionner les fissures de rupture de surface avec une préparation de surface minimale. Il est maintenant utilisé dans une grande variété d’industries comme alternative à l’inspection par pénétration de particules magnétiques ou de colorants. Dans le secteur ferroviaire, il est utilisé pour inspecter les essieux, les roues, les bogies et les rails, où il peut compléter l’inspection par ultrasons. Cette technique a été accréditée pour être utilisée par Bombardier Transport et Network Rail ; une formation certifiée est disponible.

Phased Array UT (PAUT) est une autre méthode CND couramment utilisée pour inspecter les actifs dans l’industrie ferroviaire. Contrairement à l’UT conventionnel, le faisceau d’un transducteur PAUT peut être focalisé et balayé électroniquement sans déplacer le transducteur. Le faisceau ultrasonore peut être contrôlé, car une sonde PAUT est composée de plusieurs petits éléments, chacun pouvant être pulsé indépendamment à un moment précis déterminé par l’instrument PAUT. Cette méthode CND avancée est souvent utilisée pour effectuer des examens de soudure.

Essieux

Les essieux peuvent être inspectés sans décapage, ce qui permet d’effectuer des tests à la fois sur et hors du véhicule. Il existe quelques options pour inspecter les essieux avec ACFM selon la couverture requise, la vitesse de déploiement, le type d’essieu et si l’essieu est monté sur le bogie. Tous utilisent la technologie de base ACFM, mais le mode de déploiement et le degré d’automatisation varient considérablement. L’option la plus simple implique une sonde à crayon standard montée dans un support approprié. Étant donné qu’un nombre important d’analyses individuelles sont nécessaires, cette configuration est mieux utilisée pour inspecter de petites sections d’essieu ou autour d’un rayon. L’axe TSC est un système utilisant la technologie ACFM qui inspecte la section centrale des essieux de fret pour détecter les fissures de fatigue sur la surface. La facilité de déploiement permet à Axis d’être utilisé dans les dépôts ferroviaires comme un outil de première ligne pour détecter les défauts des essieux avant qu’ils ne menacent l’intégrité des véhicules. L’inspection complète des essieux est réalisée en seulement deux minutes grâce à un système semi-automatisé qui ne nécessite aucune expérience d’inspection préalable par les techniciens du train.

Le M2M Gekko®, un détecteur de défauts PAUT portable, est également un excellent outil pour inspecter les essieux. Avec une ouverture de 64 éléments et un coin spécialisé, le Gekko peut concentrer l’énergie plus loin dans l’essieu pour détecter les petits défauts par rapport aux systèmes à 16 ou 32 éléments.

Roues

Les jantes et les flasques de roue peuvent être inspectés en utilisant des techniques similaires aux essieux. Une sonde ACFM à crayon standard peut être déployée manuellement par chariot ou montée dans un gabarit au-dessus d’une roue rotative. Cependant, l’inspection est considérablement accélérée à l’aide d’une sonde à réseau conçue pour correspondre à la géométrie de la jante/de la bride de sorte que toute la surface est inspectée en un seul passage. Le Gekko est également régulièrement déployé pour la détection de petits défauts de roues pour les applications ferroviaires.

Wagons

Les bogies contiennent de nombreuses soudures, généralement de courte longueur et assez souvent difficiles d’accès. Ces soudures sont traditionnellement inspectées à l’aide de MPI, mais cela implique d’éliminer la saleté et la peinture avant l’inspection, puis de réappliquer la peinture par la suite. L’opération longue est évitée avec ACFM. Pour inspecter les soudures avec ACFM, une variété de sondes avec des têtes inclinées ou allongées différemment sont utilisées, selon l’accès. Des versions matricielles sont également disponibles pour accélérer le processus d’examen des soudures.

L’inspection des wagons est principalement un processus manuel qui dépend de la précision et des connaissances du personnel d’inspection qualifié pour évaluer l’état des wagons de marchandises pour un fonctionnement sûr et efficace. Le processus demande beaucoup de travail et manque d’objectivité. Bien que les inspections manuelles soient inestimables, nous avons développé une solution pour améliorer le processus d’inspection interne des wagons-citernes. Connu sous le nom d’Inuktun STIK™, notre kit d’inspection de réservoir de spectre offre une solution pour assurer l’efficacité de l’inspection et réduire le temps que les inspecteurs sont exposés aux dangers dans un environnement ferroviaire. Le système automatisé d’inspection visuelle à distance (RVI) surveille les paramètres spécifiés liés à l’intégrité des wagons, à la santé du revêtement et à la dégradation générale afin que des mesures préventives ou correctives puissent être prises avant la défaillance. Le STIK élimine le besoin d’entrée en espace confiné (CSE) et ne nécessite aucune formation spécialisée pour RVI à l’intérieur des wagons-citernes.

Rail

L’inspection des rails est régulièrement effectuée avec des techniques UT pour détecter et dimensionner les défauts à travers les sections transversales d’un rail. Cependant, lorsque des grappes de fissures parallèles se produisent ensemble, des fissures peu profondes au bord de la grappe peuvent bloquer les signaux de fissures plus profondes au centre. La technique ACFM évite ce problème et est incorporée dans un système monté sur chariot, l’ACFM Walking Stik™, conçu spécifiquement pour détecter et dimensionner les fissures de jauge-coin (un type de fatigue par contact de roulement, ou RCF) sur la surface du champignon du rail. Il fournit des informations sur la gravité de la fissuration afin qu’une décision puisse être prise entre le contrôle local du problème de meulage du champignon du rail pour les défauts peu profonds ou le remaniement d’une section de voie pour les défauts profonds. La détection précoce des fissures en tête de rail est non seulement vitale pour la sécurité, mais conduit également à un programme de maintenance bien géré.

Eddyfi Technologies propose des solutions spécialisées pour de nombreux aspects de l’inspection des chemins de fer et des composants connexes, garantissant aux opérateurs de réduire les risques humains et environnementaux tout en économisant de l’argent en détectant les défauts potentiels avant qu’ils ne deviennent un problème coûteux.