Les courants de Foucault multiéléments tangentiels (TECA) sont une technologie d’inspection électromagnétique inspirée des courants de Foucault multiéléments (CFM). TECA induit des courants alternatifs dans la surface à inspecter pour y détecter des fissures débouchantes et en mesurer l’ampleur.

Comme avec toutes les autres techniques qui utilisent les courants de Foucault, les fissures perturbent le champ CF généré par TECA et le signal-réponse est immédiatement détecté et mesuré. Les techniciens qui manipulent les sondes sont alertés de la présence de défauts et de leur sévérité. TECA dispose aussi du stockage des données d’inspection et de la génération de rapports d’inspection, deux avantages indéniables par rapport aux alternatives END.

Les résultats de tests indépendants démontrent que TECA offre des performances supérieures à celles de la magnétoscopie. Les probabilités de détection de TECA sont beaucoup meilleures, les erreurs d’identification beaucoup moindres.

Comment fonctionne TECA?

TECA est un mélange parfait de bobines multiplexées tangentielles et plates. Cette topologie supérieure élimine le besoin pour plusieurs balayages ou pour des balayages tramés, et ce parce-qu’elle couvre une surface plus large en une seule passe, ce qui réduit dramatiquement la durée des inspections. Les bobines tangentielles sont positionnées sur leurs côtés, leurs axes centraux parallèles à la surface à inspecter. Le mot tangentiel sous-entend aussi que les courants de Foucault de TECA sont parallèles à la surface à inspecter et qu’ils « plongent » sous les fissures afin de permettre d’en calculer la profondeur.

La sonde Sharck est l’incarnation actuelle de TECA, appliquée aux soudures d’acier carbone.

The second-generation Sharck weld probe is ergonomic and equipped with embedded control buttons

Chaque doigt des sondes Sharck contient trois bobines : deux bobines tangentielles (opérant en mode émetteur-récepteur) et une bobine plate conventionnelle qui permet d’établir la position des fissures et de détecter les fissures transversales. De petites bobines permettent une excellente résolution, alors que le multiplexage des voies dans plusieurs doigts permet d’obtenir une distribution de CF large et uniforme pour une sensibilité optimale.

Sharck on Carbon Steel Weld

Même si les courants de Foucault tangentiels ne sont rien de nouveau, ils n’ont jamais été intégrés dans une méthode multiélément qui utilise du multiplexage de haute performance. Un des avantages principaux de TECA est de générer des signaux similaires aux sondes crayons CF, ce qui rend la technologie facile à maîtriser et réduit la période d’apprentissage, tout en offrant une foule d’autres informations.

Information fournies par TECA

  • Signaux d’entrefer presque plats
  • Signaux de fissures presque à 90° par rapport aux signaux d’entrefer
  • Tous les signaux de fissures présentent le même déphasage

Signaux de fissures en fonction de l'entrefer

Plan de profondeur

Ceci présente plusieurs avantages majeurs, un de ceux-ci étant la possibilité de monitorer l’entrefer, contrairement aux bobines orthogonales qui ne font qu’annuler le signal de l’entrefer.

Évidemment, l’amplitude verticale du signal d’une indication donnée est affectée par l’entrefer. Cependant, grâce à son design capable de monitorer l’entrefer, la sonde Sharck est en mesure de compenser, ce qui permet des mesures de profondeur très précises.

Tableau comparatif des caractéristiques de chaque technologie

Comparaisons des capacités des courants de Foucault multiéléments tangentiels